RANDONNÉE PÉDESTRE A YEMMA GOURAYA

 

RANDONNÉE PÉDESTRE A YEMMA GOURAYA

 

sam-0021-1.jpgArrivée du groupe au pied du mont Gouraya

 

Le 23 mars 2013, l’association « Aokas Sports & Loisirs » a organisé sa quatrième randonnée pédestre qui a emmené une quarantaine de participants des deux sexes vers les hauteurs de la ville de Béjaia pour visiter le mont Yemma Gouraya (660 m) et le sommet dit « Pic des singes » (430 m) surplombant toute la cité des Hammadites. (Voir plus bas, les fiches de ces deux beaux sites).

Du haut de ces élévations, les promeneurs savourent insatiablement le spectacle de ces vues panoramiques plongeantes dont la splendeur est réellement unique. Les appareils photographiques n’ont pas cessé de cliqueter au grand bonheur des randonneurs qui sont contents d’immortaliser ces souvenirs.

Après les visites du mont « Yemma Gouraya » et du « Pic des singes », le groupe se rendit au musée du parc national de Gouraya où le conservateur fit un exposé très intéressant sur la protection de la faune et de la flore de la région dont certaines espèces sont rares et sont malheureusement en voie de disparition. Il est urgent de tout faire pour les préserver. Et cette action est l’affaire de tous, des spécialistes et des citoyens.

Le retour à Aokas eut lieu vers 15 heures. Fatigués mais heureux, les randonneurs n’en finissent pas de tchatcher autour de cette virée inoubliable.

L’association « Aokas Sports & Loisirs » tient à remercier ici l’APC d’Aokas qui a toujours répondu favorablement à ses demandes d’aide matérielle sans laquelle son action serait réduite.

Lem


sam-0048-1.jpg

 En marche vers le sommet 


sam-0037.jpg

 Vue plongeante de la ville de Béjaia à partir du mont Gouraya

sam-0066-1.jpgDu haut du "Pic des singes"

sam-0047.jpg

Singe et humain en bonne entente


PIC DES SINGES

Le Pic des singes est situé à 430m au dessus du niveau de la mer, il était le lieu de rencontre par excellence des singes du temps où la forêt était dense. Le pic qui nous offre un panorama unique sur le golf de Béjaïa est le commencement de la chaîne montagneuse appelée communément les sept montagnes.

YEMMA GOURAYA

Yemma Gouraya est un mont qui surplombe la ville de Béjaïa en Algérie, à 660 mètres d'altitude. Il serait également le lieu de sépulture de la sainte patronne de la ville, Yemma Gouraya, mais aucune preuve archéologique n'existe. Un fort se trouve au sommet. Il fait partie d'une zone protégée.

Selon la tradition, Yemma Gouraya était la sœur de Yemma Mezghitane, sainte patronne de Jijel, et de Yemma Timezrit, sainte patronne de Timezrit.

La montagne s'appelait Amssiouen au Moyen Âge et fut nommée Yemma Gouraya probablement par les Espagnols au xvie siècle. Yemma signifie la « mère » en kabyle.

Il existe deux versions où :

- Gouraya veut dire « protectrice de la montagne » (gour = « mont/montagne » et aya = « gardienne » ou « protectrice ») ;

- Le nom berbère de Gouraya (arabisé) est Iyourayen, littéralement « les adeptes de la lune », ayursignifiant la « lune » en parler local ; toutefois, cette étymologie apparaît comme fantaisiste car aucune source historique ne mentionne cela et, en outre, le mot Gouraya vient du byzantin et signifie le « mont d'Aya », Aya étant la fille d'un chef byzantin

 

À son sommet, qui culmine à 670 mètres d'altitude et constitue une vigie sur la région, se trouve un fort, construit par les Espagnols auxvie siècle, puis réaménagé par les Français au xixe siècle sur l'emplacement du marabout de Lella Gouraya qui fut détruit en 1833.

Le mont Gouraya fait partie du parc national de Gouraya. C'est une zone protégée, très prisée par les touristes : elle accueille environ 1 200 000 visiteurs par an, surtout en période estivale.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 2013-03-25