40 RANDONNEURS À L’ASSAUT D’ADRAR ISEKH (TIZI N’BERBER)

40 RANDONNEURS À L’ASSAUT

D’ADRAR ISEKH (TIZI N’BERBER)

 

Trois associations (« Sans Frontière » et « activités de jeunes », toutes deux de Féraoun, ainsi que « Aokas Sports et Loisirs ») se sont entendues pour organiser ce samedi 8 avril 2017 une randonnée en direction d’Adrar Isekh (le sommet de la montagne) qui culmine à 1200 m d’altitude dans la commune de Tizi N’berber. Notre ami Hafit, directeur de la maison de jeunes de Féraoun, a tenu à accompagner le groupe juvénile de son établissement pour l’inciter à s’intéresser à l’environnement et aux multiples perceptions et la beauté qu’offre la nature des hauts monts kabyles.

20170408 122525

Les randonneurs, qui armés de bâtons en bambou, qui harnachés comme des alpinistes, qui vêtus simplement comme pour aller en promenade, se rassemblent au pied d’adrar Isekh pour entamer l’escalade qui va les mener vers le sommet arrondi.

 

Pour cela, ils doivent emprunter des sentiers de chèvres, traverser les massifs épais et touffus de végétaux sauvages, braver les ronces enchevêtrées et autres broussailles épineuses, gravir les pentes devenues glissantes par la bruine qui a commencé à tomber au petit matin…

20170408 112001

Mais au-delà de ces difficultés qui donnent un certain goût aventureux à cette balade en montagne, le groupe évolue au milieu des senteurs embaumées, des chants des vents et des cris répétés d’animaux domestiques où aboiements, bêlements et meuglements s’élèvent dans les airs dans une champêtre cacophonie.

 

Au fur et à mesure de l’ascension, notre guide, Mihoubi Nacer, instruit l’assistance sur des faits historiques : c’est ainsi qu’on apprendra que la première mosquée de toute la région a été construite ici, à proximité d’Adrar Isekh ;  que le premier martyr (si Brahim) de la révolution dans la contrée est tombé au champ d’honneur ici, au lieudit Tiboualamine ; que lors d’une bataille qui a fait rage, 26 moudjahidine ont péri l’arme à la main après avoir infligé une lourde perte à l’ennemi soutenu par l’aviation…

20170408 102052

À quelques centaines de la grimpette rude de l’éminence rocheuse, un épais brouillard et une pluie fine font leur apparition subrepticement. Un moment après, on ne voit goutte à un mètre. Les jeunes s’interpellent joyeusement en lançant à la cantonade des prénoms et des sobriquets qui s’entrechoquent aveuglément dans les ténèbres vaporeuses. Çà et là, on distingue des silhouettes qui se meuvent mystérieusement rappelant les romans policiers d’Agatha Christie décrivant une scène de crime dans le fameux brouillard anglais enveloppant la Tamise.

 

La progression devenue réellement impossible dans ces conditions météorologiques, le guide nous enjoint de rebrousser chemin craignant un accident malencontreux à cause de l’invisibilité des parages.

20170408 083609

Après la pause déjeuner où les mâchoires et les conversations vont bon train ans une humeur gaie, le groupe s’ébranle pour aller visiter une merveille : la cascade de Bouamara. Un joyau naturel, une oasis rocheuse, un havre de paix où une chute d’eau de plusieurs mètres tombe à pic dans un chuintement permanent pour aller former un petit lac au milieu d’une sorte de large caverne à la végétation fleurie conférant à cet endroit une beauté paradisiaque.

 

Là, la joie des jeunes est à son comble ! Chacun veut être le premier à réaliser un selfie, prendre une photo, tourner une vidéo… tout cela dans une ambiance joyeusement bruyante.

20170408 134154

Vers 16 heures, c’est le retour au bercail, les jambes fatiguées, les corps fourbus, mais les yeux pleins d’images et la tête remplie de souvenirs…

 

Lem

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tizi N'Berber est une ville algérienne, située dans le daïra d'Aokas et la wilaya de Béjaïa.

La ville s'étend sur 52,8 km² et compte 12 624 habitants depuis le dernier recensement de la population. La densité de population est de 239,3 habitants par km² sur la ville.

Entourée par Tala Hamza, Toudja et Tichy, Tizi N'Berber est située à 0 km au sud-ouest de Béjaïa la plus grande ville aux alentours.

Située à 1 128 mètres d'altitude, la ville de Tizi N'Berber a pour coordonnées géographiques Latitude: 36° 45' nord

Longitude: 5° 4' 0'' est.

Le maire de Tizi N'Berber se nomme Lounès Mouhli.

 

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Cascade de Boumara, située dans le Douar d'Ait Bouaissi;

Montagnes de l'Issek et Lejamà n'Seyah et environ, situées entre les villages de Tazrourt et Iouricéne;

Anciens villages kabyles tels que le village Ighil Wirem Tazrourt et d'autres.

Cascade de Ighil Ouis -Ayt Bouaissi

Personnalités[modifier | modifier le code]

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !