AIT MLIKECH COURSE À PIED DANS LA COMMUNE DES 1000 MARTYRS

AIT MLIKECH

COURSE À PIED DANS

LA COMMUNE DES 1000 MARTYRS

 

20161101 094603

 

 

À l’occasion de la célébration de la date historique du 1er Novembre 1954, début du déclenchement de la Révolution algérienne, la commune de Ait-Mlikech a organisé une manifestation sportive qui a drainé un grand nombre de coureurs venus de tous les coins de la wilaya de Béjaia.

 

En ce matin du 1er novembre 2016, le chef-lieu de la pittoresque localité est en effervescence. Les rues grouillent d’un mélange composé des habitants et des sportifs toutes catégories et sexes confondus arrivés depuis peu dans le village natal du regretté Abderahmane Mira. Quelle était belle la place de la mairie ce jour-là !

Après la cérémonie commémorative accomplie par les autorités communales et une section de jeunes scouts qui ont exécuté des mouvements d’ensemble, la journée est consacrée à l’événement sportif.

Tous les participants sont impatients d’en découdre et de tenter leurs chances dans cette course d’une dizaine de kilomètres sur un parcours où montée et descente se succèdent ou se suivent dans un décor champêtre dont la beauté naturelle est embellie davantage par la superbe journée ensoleillée.

Avant le départ de la compétition, un participant septuagénaire a pris la parole pour glorifier nos martyrs et dire les bienfaits que procure la pratique d’une activité physique en affirmant que « le sport est un vaccin universel contre toutes les maladies ». Grâce au seul sport qu’il pratique régulièrement, le « vieux » se porte comme un charme et ne consomme aucun médicament.

À l’issue de la course qui a vu les jeunes s’entrainant dans des clubs d’athlétisme remporter logiquement les premières places, tout le monde est convié dans la grande salle de la mairie dont tous les murs sont tapissés de portraits des chouhada de la région d’Ait Mlikech. Les visages de ces martyrs semblent vivants et vous regardent en ayant l’air de dire qu’ils sont heureux de voir leur descendance vivre libre et que leur sacrifice n’a pas été vain.

Les habitants des 22 villages de Ait Mlikech ont été confrontés à plusieurs guerres ; plusieurs religions et plusieurs cultures venues de l'étranger comme toutes les autres régions de la Kabylie ce qui a donné naissance à plusieurs cérémonies religieuses souvent pratiquées dans les lieux des Saints ce qu'on appelle en kabyle : « Sellah », et la cérémonie la plus connue du Aarch est celle du Saint « Sidi Elmoufeq » qui se déroule chaque année au village de Ighil Leqrar. L’arch de Ait Mlikech est connu durant la révolution 1954-1962 comme étant une région où plus de 1 000 martyrs sont tombés au champ d’honneur.

La manifestation sportive est clôturée par la remise de récompenses aux trois premiers arrivés de chaque catégorie des deux sexes. Un prix est offert au doyen de la course à qui revient le dernier mot : « Merci pour tous ces cadeaux. Seulement, il faut dire que ces présents disparaitront un jour. Mais, grâce à vous tous, nous emporterons avec nous quelque chose qui demeurera impérissable et qui emplira à jamais nos cœurs et nos mémoires : c’est le chaleureux accueil de toute la population et la beauté de cette belle région historique. Merci »…

Lem

 

20161101 145249

 

20161101 150005

20161101 145301

 

20161101 131938